23/12/2019 | Plume de cœur - La Cocotte en carton

C’est son soyeux nom d’entreprise qui m’a délicatement entraînée vers Pauline. « La Cocotte en Carton ». Une madeleine de Proust. Il m’a suffit de cligner des yeux pour nous revoir, ma sœur et moi, passionnées à en fabriquer. Elles étaient d’une multitude de couleurs. Et on inventait des questions aussi candides que rigolotes.  « Lucie, tu choisis quel numéro ? ». Inlassablement. On adorait ça. Alors forcément, quand j’ai eu l’occasion de rencontrer Pauline, en vrai, et non plus derrière une page Instagram, je m’attendais à cette personne douce et émotive. Et c’est ce que j’ai ressenti en contemplant ses créations. Graphiste et illustratrice, La Cocotte en Carton réalise des faire-part de mariage et de naissance et imagine l’identité visuelle des entreprises. J’adore la liberté d’aller et venir qui guide les choix de Pauline : base scientifique, formation en communication, puis court détour chez les fleuristes. Un parcours atypique comme je les aime. Alors, après la lecture de cet interview, filez voir son site et ses réseaux sociaux. Toutes ses créations sont faites main. C’est précieux. Plume de cœur, sans hésiter.

 

  

  1. Quel sens donnes-tu à ton activité ?

 C'est une activité plaisir avant tout, j'aime dessiner, créer des illustrations, explorer de nouvelles méthodes... Et j'apprécie aussi le fait d'avoir monté mon entreprise  seule et de l'assumer pleinement.

 

  1. As-tu une  « morning routine » avant de te débuter tes journées ? Si oui, laquelle ?

Je débute ma journée par un tour sur Instagram, puis je réponds toujours aux mails pour ne pas commencer à prendre du retard. Cette technique permet de ne pas m'éparpiller. Ainsi, je réponds assez vite aux clients. Ensuite, j’établis le planning de ma journée et si je n'arrive pas à tout faire, je reporte au jour suivant. Et c'est parti pour les créations !

 

  1. Quelles sont tes astuces pour que ton entreprise perdure et que tu affrontes les défis ?

 Je n’hésite pas à accepter les challenges de mes clients. Parfois, ils me bousculent mais cela me fait grandir. Je prends ainsi confiance en moi. Je m’applique aussi à me renouveler sans cesse. Et surtout, je m’accorde des moments à l'air libre (courir, marcher... peu importe) pour remettre mes idées au clair.

 

  1. Une playlist pour travailler ?

Je n'ai pas de Playlist. J'aime travailler avec la radio ou la musique mais sans préférence.

   

  1. Confie-nous une réussite ? Un échec ? Et quelles leçons en tires-tu ?

Ma réussite c’est d’avoir su mener à bien mon projet et aussi rapidement. Il y a 2 ans, je ne pense pas que j'aurais cru arriver où j'en suis aujourd'hui. Quant à l’échec, je pense aux salons auxquels j'ai participé et qui ne m’ont pas apporté de clients. Ce sont mes choix mais ils m'ont permis de savoir ce que je ne referai pas. 

  

  1. Si tu étais une illustration, laquelle serais-tu et pourquoi ?

 Une petite branche avec des fleurs. Pour la finesse, la féminité et le végétal, mon ADN. 

Merci Pauline pour ces mots !

A vous de cliquer à présent. 

 

Site internet 

Instagram 

Facebook 

 

 

Crédit photos : Anne Letournel