L'oeil des médias

11/11/2018 | 20 Minutes - Novembre 2018

Carnet de croquis, roman… Comment raconter le mariage de manière décalée

 

LE GRAND JOUR Artiste ou écrivaine, ils tentent de casser les codes en proposant des créations originales pour les mariés…

 

Léonie écrit le roman d’une vie à deux

Un peu plus au sud de la Bretagne, à Vannes plus précisément, Léonie Place officie quant à elle comme « rédactrice de contes de faits ». A la place du crayon, c’est avec sa plume que cette ancienne journaliste raconte sur commande les événements marquants d’une vie, comme le mariage.

« Je vais d’abord rencontrer les futurs mariés avant le grand jour pour écouter leur histoire, qu’ils me livrent des anecdotes sur leur rencontre ou leur vie de tous les jours. Et pour le mariage, j’enfile la casquette de reporter pour interroger les amis et la famille, m’immiscer dans les coulisses pour raconter ce que les mariés ne voient pas », indique-t-elle.

Les souvenirs et les anecdotes glanés, elle les met ensuite en forme pour proposer aux mariés un beau livre de 50 à 80 pages, une sorte de roman de leur vie à deux. « Chaque livre est écrit différemment. Dans chaque mariage, un événement va m’inspirer plus qu’un autre », indique la jeune femme, qui compte déjà une dizaine de récits de mariage à son actif.

 

Lire l'article sur le site de 20 Minutes 

Carnet de croquis, roman… Comment raconter le mariage de manière décalée

 

LE GRAND JOUR Artiste ou écrivaine, ils tentent de casser les codes en proposant des créations originales pour les mariés…

 

Léonie écrit le roman d’une vie à deux

Un peu plus au sud de la Bretagne, à Vannes plus précisément, Léonie Place officie quant à elle comme « rédactrice de contes de faits ». A la place du crayon, c’est avec sa plume que cette ancienne journaliste raconte sur commande les événements marquants d’une vie, comme le mariage.

« Je vais d’abord rencontrer les futurs mariés avant le grand jour pour écouter leur histoire, qu’ils me livrent des anecdotes sur leur rencontre ou leur vie de tous les jours. Et pour le mariage, j’enfile la casquette de reporter pour interroger les amis et la famille, m’immiscer dans les coulisses pour raconter ce que les mariés ne voient pas », indique-t-elle.

Les souvenirs et les anecdotes glanés, elle les met ensuite en forme pour proposer aux mariés un beau livre de 50 à 80 pages, une sorte de roman de leur vie à deux. « Chaque livre est écrit différemment. Dans chaque mariage, un événement va m’inspirer plus qu’un autre », indique la jeune femme, qui compte déjà une dizaine de récits de mariage à son actif.

 

Lire l'article sur le site de 20 Minutes